De nos jours, rares sont les maisons qui ne sont pas dotées d’une véranda, que ce soit pour agrandir son habitation ou l’embellir. Elle est pleine d’atouts. Mais avant de construire une véranda, il faut savoir que les travaux doivent respecter certaines conditions, selon les exigences du plan local d’urbanisme du lieu de situation de votre immeuble. Dans cet article, nous allons voir ce qu’il faut savoir avant de construire une véranda.

Les réglementations à suivre avant la construction d’une véranda

Vous décidez de construire une véranda pour agrandir un peu votre logement. Comme elle s’inscrit comme une véritable pièce de vie, les travaux doivent respecter un certain nombre de démarches administratives. Tout dépend de la surface de votre véranda. Si vous souhaitez bâtir une extension maison de plus de 40 m², vous devrez faire demande de permis de construire auprès de la municipalité dans laquelle se trouver votre logement. Cette règle est entrée en vigueur depuis le 1 er janvier 2012 sur tout le territoire français. Vous ne pouvez pas commencer la construction qu’après avoir obtenu un permis de construction. Le traitement du dossier peut aller jusqu’à 3 mois à compter du dépôt de votre demande. Lorsque vous envisagez de construire une véranda de très grande taille de plus de 170 m², vous devrez faire appel à un architecte professionnel. C’est lui seul qui peut déposer une demande de permis de construire auprès de votre mairie. Par contre, si vous construisez une extension de maison de petite taille, inférieure à 4o m², vous n’avez pas besoin d’obtenir un permis de construire. Une déclaration de travaux suffit. Bien sûr, vous devez toujours déposer le document y afférent auprès de votre mairie. Malgré tout, vous devez respecter toutes les exigences du plan local d’urbanisme du lieu où se trouve votre logement.

Pourquoi construire une véranda ?

Ce n’est pas pour rien que la plupart des Français actuels investissent dans la construction d’une véranda, c’est parce qu’elle cumule des avantages. De prime abord, la véranda est une pièce à vivre à part entière. C’est son premier atout. Elle vous permet d’agrandir votre espace de vie, et ce, tout en gagnant en luminosité. Vous pouvez profiter de votre espace de verdure et de votre piscine tout en vous sentant à l’intérieur de votre maison. Ensuite, il permet d’embellir votre résidence. La véranda ne passera pas inaperçue et il apporte toujours une touche de modernité dans votre aménagement extérieur. Elle améliore également votre confort au quotidien, durant les périodes estivales. La véranda peut être équipée de tous les mobiliers de maison : salon, table basse, pouf ou encore un lit. Vous serez bien à l’abri du soleil tout en étant à l’extérieur de la maison. Pendant la période de grand froid, la véranda apporte aussi un confort thermique dans votre grande maison. La structure, lorsqu’elle est accolée au mur de votre maison, empêche l’air froid extérieur de se faufiler dans votre pièce de vie. Elle vous permet ainsi de faire des économies sur votre facture de chauffage, en rendant votre logement moins énergivore. Cette liste est loin d’être limitative. Mais avant de vous lancer, il est nécessaire de bien choisir le matériau de votre véranda. Il y va de sa résistance et de son esthétisme.

Quel matériau choisir pour sa véranda ?

Vous envisagez de construire une véranda, que ce soit pour agrandir votre maison ou apporter un certain cachet à votre aménagement extérieur. Vous tenir compte de son matériau de fabrication. Pour vous aider, voici les avantages et les inconvénients de chaque matériau de construction véranda. En ce qui concerne la véranda en bois, elle s’intègre parfaitement à l’environnement, quel que soit votre style d’extérieur. Elle apporte également une ambiance chaleureuse et une touche authentique à votre résidence. En outre, le bois est un matériau robuste. La véranda en bois pourra ainsi vous accompagner au fil temps. Toutefois, le bois est peu sensible aux intempéries et il nécessite un entretien régulier. Quant à la véranda en acier, elle se démarque par sa grande robustesse. Elle est très tenace aux chocs et au vent violent. Vous pouvez également la colorer comme bon vous semble. Le seul bémol, c’est que le fer se rouille rapidement, sauf si vous utilisez de l’acier galvanisé. De nos jours, la véranda en aluminium a le vent en poupe. De prime abord, elle est résistante à toute épreuve. En effet, l’aluminium est un matériau idéal pour usage extérieur puisqu’il est inoxydable. Si vous habitez en bord de mer, pensez à la véranda en alu. Ensuite, cette structure est très esthétique. Elle est indémodable puisqu’elle conserve son aspect d’origine durant des années. Qui plus est, l’aluminium peut recevoir un nombre infini de couleurs. Vous êtes libre de choisir le modèle qui répond à votre style d’intérieur.